37306397

Pagode des Parfums


pagode Parfum


C’est dans le district de My Duc, à 65 km au sud de Hanoi, que s’élève la montagne des Parfums (Huong Tich Son), l’un des plus beaux sites du Vietnam. Ay flanc de cette montagne calcaire sont en effett perchées les édifices de la pagode des Parfums (Chua Huong), vaste ensemble de temples, de pagodes et de chapelles don’t l’architecture s’intègre parfaitement à la nature luxuriante. On peut y accéder par la route, mais il est préférable de s’y rendre en bateau. La longue promenade en sampan permet de remonter les méandres de la rivière de la Queue d’hirondelle (Son Yen Vi), à travers de paisibles rizières que dominent des collines karstiques aux formes tourmentées et aux noms pittoresques: l’Elephant agenouillé, la Nonne ou le Plateau de riz. Les barques à fond plat sont pilotées par de robustes batelières, ramant de manière assez inhabituelle: faisant face à la proue, elles poussent les avirons vers l’arrière, le plus souvent avec les pieds.

pagodedesparfumsAprès une navigation de 4 km, on débarque près de la Pagode qui mène au ciel (Thien Chu Chua) datant du XVIIe siècle,  devant laquelle s’élève un clocher à trois étages. De là, un sentier sinueux et escarpé gravit les falaises de la montagne des  Parfums et longe de nombreuses pagodes et grottes telles celles de Tien Son et Hinh Bong, ainsi que la pagode de  Purgatoire (Giai Oan Chua) où, dit-on, les âmes sont purifiées et les chargrins dissipés. Le sentier mène au sommet de la  montagne, à la grotte des Parfums (Huong Tich Chu). Cette immense cavité abrite le plus important sanctuaire du Huong  Tich Son, dédié au Bouddha et à Quan Am, la tradition, c’est sur le Huong Tich Son que le bodhisattva Avalokiteshvara se  serait métamorphosé en Quan Am.

L’entrée de la grotte est surmontée de très beaux idéogrammes qui la décrivent come “la première grotte sous le ciel du Sud”   et, au XVIIIe siècle, le seigneur Trinh Sam l’éleva au rang de plus important sanctuaire du royaume. Bien que, selon la   légende, cette caverne ait été découverte il y a plus de deux mille ans, la construction de la pagode ne commença qu’en  1575. A l’intérieur, une stèle indique que la statue en bronze de Quan Am fut coulée en 1767, avant que les Tay Son ne la descellent et ne la fondent pour en faire des boulets de canon. Elle fut remplacée en 1793 par une sculpture de pierre.

pagodevietnamCe cadre superbe continue à exercer un grand attrait sur les bouddhites vietnamiens, et des miliers de pèlerins y affluent de  tout le Nord-Vietnam du 2e au 3e mois lunaire (mars et avril) pour la fête annuelle des Sept Semaines. Visiter le site à cette  occasion est expérience inoubilable. De leurs barques, les pèlerins se souhaitent la bienvenue en criant: “A di da Phat!”  (“Loué soit le Bouddha Amitabha!”). Mais on peut préférer la quiétude du site en dehors des périodes de grands pèlerinages.

Commentaire

Votre message

Nom et prénom complet

Courriel

Code anti-spam

hinhanh

ARTICLES SIMILAIRES

acui

Devis gratuit

Nos Voyages
 
bam phai 1