Les rizières en terrasses au Nord du Vietnam


Une fois d’arrivée au Vietnam, vous ne pouvez pas rater le Nord réputé pour nombre de ses caractéristiques, l’une d’entre elle, les rizières en terrasse attirent les voyageurs du monde entier pour admirer cet art qui perdure depuis des générations. Principalement situé dans le Nord du Vietnam sur les flancs des montagnes ou dans les creux des vallées, ces beaux paysages sont caractéristiques d’une culture ancestrale préservée par les minorités ethniques de la région.


L’histoire


L’histoire des rizières en terrasse est étroitement liée à celle des ethnies minoritaires qui peuplent les régions montagneuses du Nord du Vietnam. Chacune a trouvé sa propre façon de travailler la terre, sa propre agriculture, en fait. Khoang Van Tien est un Thai blanc: « Les Thais blancs ont toujours pratiqué la riziculture aquatique. Quelles que soient les terres, on essaie de les adapter au riz aquatique. »Les rizières en terrasse, ou plus exactement « rizières en gradins », sont l’une de ces géniales adaptations. Gradins parce que chaque rizière se décline en plusieurs niveaux, chaque niveau étant un petit champ. Il choisit des flancs de colline ou de montagne nantis de terres fertiles pour en faire de petits champs plus ou moins plats, qui se succèdent sur des niveaux différents. Giang A Pua appartient à l’ethnie H’Mong: « C’est le défrichage qui est l’étape la plus fatigante. Il faut choisir des flancs ni trop inclinés ni trop caillouteux. Tant mieux s’il y a des herbes épaisses ou de grands arbres. »


Les techniques agricoles dans le Nord Vietnam

les-techniques-agricoles-dans-le-nord-vietnam


Si la majeure partie de la production de riz provient du Delta du Mékong (45 %) surnommé à juste titre le « grenier à riz du Vietnam », les populations du Nord Vietnam produisent également du riz, et même en région montagneuse. Dans ces régions difficiles, les ethnies minoritaires ont créé des techniques innovantes permettant de cultiver le riz sur des champs en terrasses. Ces techniques consistent à construire une série de marches à flanc de montagne qui permet d’obtenir des surfaces planes. C’est un travail très difficile qui sculpte peu à peu des vallées entières en escaliers géants.


Les agriculteurs locaux ont dû, pour ce faire, développer des canaux de distribution d’eau sophistiqués dans le but de faire face à la topographie spécifique à l’altitude élevée : des tuyaux en bambou ont été utilisés pour puiser et amener l’eau de la montagne.
Ce sont sans doute les cultures les plus spectaculaires et les plus photogéniques du Vietnam et nous vous conseillons de ne pas manquer d’en avoir un aperçu !


Les différentes saisons à visiter


Nous pouvons diviser les saisons de riz en trois :

saison-deau


- Saison d’eau : aux mois d’avril et de mai, les rizières sont inondées pour permettre ensuite le repiquage des plants élaborés en pépinière ;
- Saison verte: aux mois de juin et juillet, c’est l’heure du repiquage, le jeune riz va alors mûrir pendant plusieurs semaines. Au début, le riz est vert avant de jaunir petit à petit ;
- Saison de la récolte: de la mi-août à début octobre (selon les endroits), c’est la saison de la récolte. C’est la saison préférée des photographes : en plus de voir de superbes paysages aux dégradés de couleurs impressionnants, c’est à ce moment que l’on peut voir le plus grand nombre de vietnamiens travailler dans les champs.



Les endroits à ne pas manquer pour voir les plus belles rizières au Nord Vietnam.


Les plus belles rizières se trouvent en général dans des coins reculés, dans les montagnes, dans des endroits au Nord du Vietnam où il a été très difficile de sculpter ces paysages. Les plus célèbres  sont Hoang Su Phi, Mu Cang Chai, Sapa, Ha Giang, Pu Luong.

-    Hoang Su Phi – Ha Giang :

rizieres-hoang-su-phi-ha-giang
Hoang Su Phi vous offre une incroyable vue sur les diverses vallées et dont les reliefs accidentés décorés de rizières à la manière des terrasses de toutes les formes vous laisseront en admiration. Cette région est le domicile de nombreux groupes ethniques : Hmong, Dzao rouge, Nung etc... Les rizières, comme pour Nghia Lo et Mu Cang Chai, ont été classées au patrimoine naturel national.


La route de Hanoï à Hoang Su Phi est très longue, plus de 300 km mais en bon état. Ce trajet en voiture privée demande plus de 7 heures.


Quelle période pour visiter Hoang Su Phi ? Ces rizières sont belles toute l’année, mais en saison de récolte (Septembre - Octobre), toutes les collines et les montagnes sont couvertes par un grand tapis jaune. C’est un moment idéal pour les touristes, notamment pour les fans de photographes.


-    Mu Cang Chai – Yen Bai

mu-cang-chai

Le district de Mu Cang Chai est situé dans la Province de Yen Bai, à environ 300 kilomètres de Hanoi. Peu connu, comparé à Sapa, Mu Cang Chai offre pourtant des paysages à couper le souffle que nous vous conseillons de ne pas manquer ! Vous pourrez déjà apprécier des paysages incroyables entre la ville de Nghia Lo et le district de Mu Cang Chai, cette portion de route étant appelée la « route des photographes ». Vous ferez ensuite un arrêt dans la superbe vallée de Tu Le. Durant votre séjour, vous partirez en randonnée hors des sentiers battus, aidés en cela par nos guides francophones connaissant le district comme sa poche ! C’est notre coup de cœur et nous ne pouvons que vous conseiller d’y aller !

Les meilleures saisons pour se rendre à Mu Cang Chai sont aux mois d’avril-mai et d’octobre-novembre, avant les récoltes.


-    Pu Luong - Réserve naturelle de Pu Luong

riziere-pu-luong-reserve-naturelle-de-pu-luong


Située dans une région où vit la minorité Thai, dans les districts de Quan Hoa et Ba Thuoc de la province de Thanh Hoa, à 180 km d’Hanoi, Pu Luong est une réserve naturelle qui a presque tout à vous offrir ! Destination « hors des sentiers battus » et première étape idéale au départ d’Hanoi, Pu Luong se trouve être un havre de paix naturel.  Vous pourrez en effet randonner au milieu d’un décor naturel grandiose : collines boisées, karsts de calcaire, rivières, cascades intactes et rizières en terrasses.


Vous serez logés dans un petit paradis de verdure et nous vous ferons découvrir les environs à travers des parcours de randonnées doux.
Contrairement aux destinations précédentes, montagneuses, Pu Luong connaît 2 récoltes dans l’année. La première se déroule de la mi-juin jusque début juillet. Par conséquent, la deuxième arrive plus tard que pour les autres destinations puisqu’il faut attendre la mi-octobre (jusqu’à mi-novembre) pour revoir le riz à maturité.

-    Sapa - LaoCai

rizieres-sapa-laocai
Située dans la Province de Lao Cai, à la frontière chinoise, au Nord Vietnam, Sapa fut aménagée en premier par les autorités coloniales françaises au début du 20e  siècle pour permettre aux agents français en poste au Vietnam de s’aérer durant les grandes chaleurs de l’été tropical. Après les grosses chaleurs de l’été, vous apprécierez le frais de Sapa tout en admirant de superbes paysages !
À Sapa, nos guides vous emmèneront découvrir notamment la vallée de Muong Hoa puis vous continuerez vers le village de Ta Van. Le meilleur moyen de profiter de ces paysages, c’est bien sûr de les découvrir en randonnant, à votre rythme et avec un guide connaisseur de la région !
Il n’y a qu’une seule récolte à Sapa, de la fin août à la mi-septembre.


Merci de cliquer sur ces liens pour plus information sur des rizieres en tessaces

La beauté du village d’Y Ty à la saison des rizières en terrasses

 

 

Commentaire

Votre message

Nom et prénom complet

Courriel

Code anti-spam

hinhanh

ARTICLES SIMILAIRES

acui

Devis gratuit

Nos Voyages
 
bam phai 1