Découvrir l’architecture française à Hanoi par ses plus belles œuvres


Hanoi se développe rapidement avec des gratte-ciel modernes. Mais il y a encore beaucoup de vieux bâtiments avec des styles architecturaux français remontant à des centaines d'années, rendant Hanoï plus belle. L'arrivée des Français au Vietnam au 19ème siècle a laissé sa place sur le paysage architectural. Les bâtiments anciens ont des styles architecturaux variés, mais tous sont situés dans un environnement harmonieux avec des trottoirs, des arbres et de beaux paysages. L'architecture française à Hanoi est unique. Il n'existe pas ailleurs en Asie du Sud-Est et en Asie. Alors, découvrez-vous dans cet article l'empreinte de l’architecture française à Hanoi.


opera-de-hanoi

L’Opéra de Hanoi (1901-1911)


L'opéra de Hanoi est une œuvre architecturale pour les arts du spectacle, située à l’avenue de la Révolution d’Août, au sommet de la rue Trang Tien, pas loin du lac Hoan Kiem et du musée d'histoire du Vietnam. Le travail a été commencé par les Français en 1901 et achevé en 1911, sur le modèle du théâtre de l'Opéra Garnier à Paris mais de plus petite taille et utilisant des matériaux adaptés aux conditions climatiques locales. Le travail des architectes Harlay et Broyer apporte de nombreuses couleurs, caractéristiques architecturales des théâtres du sud de la France.



la-cathedrale-de-saint-josephLa cathédrale de Saint Joseph (1884-1887)


Se trouve à la croisée des rues Nha Chung, Nha Tho et Ly Quoc Su, la cathédrale de Hanoi (nom officiel: cathédrale Saint-Joseph) est la cathédrale de l'archidiocèse de Hanoi, où il y a le trône de l'archevêque. Il s'agit également d'une ancienne église de cette ville, où se déroulent souvent des activités religieuses des paroissiens de l'archidiocèse de Hanoi. L'église est conçue dans le style de l'architecture gothique européenne médiévale, très populaire au 12ème siècle et à la Renaissance en Europe, sur le modèle de la cathédrale Notre-Dame de Paris avec des arcs courbes, large, direction vers le ciel. Les principaux matériaux de construction de l'église sont des briques en terre cuite, des murs en plâtre. L'église a une longueur de 64,5 m, une largeur de 20,5 m et deux clochers de 31,5 m de haut avec de grands piliers en pierre pesant aux quatre coins. Au sommet, une croix en pierre.
Haut lieu religieux de Hanoi, l’endroit est aussi l’arrêt des baladeurs et voyageurs qui s’y retrouvent nombreux pour admirer un des plus vieux édifices à l’architecture française.

la-banque-detat-du-vietnamLa banque d’Etat du Vietnam (1875)


La Banque d'Etat du Vietnam, ancienne banque de l'Indochine à Hanoi (1875) Ancienne succursale de la banque d'Indochine établie en 1875 par le Président français, la Banque d'Etat du Vietnam se situe à un bout du jardin Paul Bert ou jardin Ly Thai To actuel, en face du lac Hoan Kiem.
Cet œuvre se dénote par un style Art Déco le plus remarquable à Hanoi avec quelques touches traditionnelles relevées par les motifs vietnamiens antiques. Deux autres filiales de la banque de l’Indochine restent présentes dans deux grandes villes, Haiphong au nord et Ho Chi Minh-ville au sud qui tout attirent par une architecture particulière.

le-marche-dong-xuanLe marché Đồng Xuân (1890)


Situé dans le vieux quartier d'Hanoï, le marché Dông Xuân est un symbole de la capitale vietnamienne.
Le marché a été construit en 1889 par les Français en nivelant la rivière Tô Lich et une partie du fleuve Rouge. Il a été créé dans le canton de Dông Xuân d’où il tire son nom. À l’origine, le marché de Dông Xuân, anciennement dénommé Dông Xuân-Bac Qua, était recouvert de tôle. Il avait cinq compartiments, couvrait une superficie de 20.000m2 et était divisé en deux par une allée. Incendié en juillet 1994, le marché a été reconstruit entre 1994 et 1996. Aujourd’hui, il s’étend sur 73,5m de large et 130,5m de long et dispose de trois niveaux.
Le marché de nuit de Dông Xuân a été créé en 2003. Des activités culturelles et folkloriques y sont organisées dont les chants «xâm», «quan ho» et le théâtre populaire «chèo».

le-bureau-de-poste-de-hanoiLe bureau de poste de Hanoi (1893-1899)


Le bureau de poste de Hanoi situé sur la rue Dinh Tien Hoang est l'un des travaux construits assez tôt depuis que Hanoi a commencé à être planifié et agrandi avec le lac Ho Guom comme centre de développement.
Le premier bâtiment a été conçu et construit par l'architecte Henri Vildieu en 1893 - 1899 dans le style de l'architecture néoclassique. L'avant du bâtiment donne sur la rue Dinh Tien Hoang, le côté sur la rue Le Thach aujourd'hui.
À partir de 1910, le bâtiment a été réparé et agrandi à plusieurs reprises en raison de signes de manque de sécurité. En 1943, le bureau de poste de Hanoi a construit un nouveau bâtiment au style architectural moderne situé au coin des rues Dinh Tien Hoang et Dinh Le. L'œuvre est l'œuvre de l'architecte Henri Cerutti - Maori.

le-pont-long-bienLe pont Long Biên (1898 – 1902)


Construit à la fin du 19ème siècle, le pont Long Biên enjambe le fleuve Rouge. C’est en 1898 que les travaux de construction du pont Long Biên débutent. Le chantier est pris en charge par la société Daydé & Pillé (et non Eiffel) à laquelle on doit notamment le Grand Palais et pont Mirabeau de Paris. Le pont est inauguré en 1902 par le gouverneur général de l’Indochine, Paul Doumer.
Permettant de relier Hanoï aux provinces du nord et à la Chine, l’édifice mesure 1 600 mètres de long et compte 19 travées constituées de poutres d’acier. Jusque dans les années 80, c’était le seul pont permettant de franchir le fleuve Rouge. A l’époque, seuls les piétons, les trains et les cyclistes peuvent y circuler. Il ne sera accessible aux voitures que 20 ans plus tard. Le pont est bombardé par l’armée américaine à plusieurs reprises, endommageant sa structure qui a dû être renforcée. Plusieurs projets ont vu le jour pour le valoriser, mais aucun n’a encore été concrétisé.
Les Hanoïens aiment ce pont qui fait partie intégrante de leur patrimoine. Certains comparent même sa forme à celle d’un dragon. Des milliers de personnes l’empruntent chaque jour à pied, à moto ou à vélo. Les jeunes couples y gravent leurs noms pour sceller leur attachement tandis que les jeunes mariées viennent y faire leurs photos.
Le pont Long Biên accueille également un petit marché l’après-midi. Les vendeurs proposent des fruits et légumes frais, du poisson et diverses denrées, une façon originale de joindre l’utile à l’agréable. Le soir, de nombreux touristes profitent de ce promontoire pour admirer le coucher de soleil.

le-musee-national-de-lhistoire-du-vietnamLe musée national de l’Histoire du Vietnam (1926-1932)


Rattaché à l’École Française d’Extrêmes – Orient, ce musée a été construit par l'Institut français d'Extrême-Orient avec le prénom du musée de l'Institut français d'Extrême-Orient situé sur la rue Pham Ngu Lao pour préserver et stocker les documents et artefacts collectés pendant le processus de recherche. En 1932, ce musée a été rebaptisé Musée Louis Finot - le nom du premier directeur de l'Institut et maintenant changé en Musée national de l'Histoire du Vietnam.
Le musée Louis Finot a été conçu par les architectes Charles Batteur et Ernest Hébrard. En 1925, la conception a été approuvée avec une structure de deux étages: le premier étage et le deuxième étage utilisé pour afficher des artefacts, le sous-sol utilisé comme salle de travail et de stockage.
Le musée a commencé sa construction en 1926 et achevé en 1932 avec une superficie de 1 835 m2. C'est l'un des bâtiments culturels les plus typiques, représentant le style architectural de l'Indochine, combinant subtilement les valeurs de l'architecture française avec l'architecture indigène.

eglise-cua-bacL’église Cửa Bắc (1932)


L'église est construite à la place d'une église datant de la fin du XIXe siècle, en 1932, du temps de l'administration de l'Indochine française, alors qu'Ernest Hébrard décide d'établir un nouveau plan urbanistique. Elle est édifiée sous l'épiscopat de Mgr Gendreau, MEP (Les Missions étrangères de Paris). Cette église est dédiée aux Martyrs du Tonkin du xixe siècle, dont le plus connu est saint Théophane Vénard (encore bienheureux au moment de la construction), prêtre des Missions étrangères de Paris, société qui administre alors depuis le xviie siècle le Tonkin et le vicariat apostolique d'Hanoï.
L'église est construite en face de la porte nord (Cua Bac) de la citadelle d'Hanoï. Son architecture est éclectique avec une influence prépondérante du style Art déco, typique des années 1930, et des éléments d'architecture traditionnelle de la région, comme les tuiles. Le père Caillou était un curé fameux de cette paroisse avant l'expulsion du clergé sous le Vietminh. Le père Christian Simonnet (1912-2002), mep, y fut curé de 1949 à 1954.
 
le-siege-du-quotidienne-le-nouveau-hanoi-exhotel-de-lavenir-du-tokin-a-hanoiLe siège du quotidienne le Nouveau Hanoi ex-hôtel de l’Avenir du Tokin à Hanoi (1893)


Situé à deux minutes du lac Hoan Kiem à 44 rue Ly Thai To, retrouvez un des plus beaux bâtiments français datant de la fin du XIXème siècle qui était l’hôtel de l'Avenir du Tonkin à Hanoi. La structure du quotidien le Nouveau Hanoi actuel se distingue par son apparence typique du style Art Nouveau, qui était populaire durant l’époque coloniale.




lycee-chu-van-an

Le collège Chu Van An, ancien collège du Protectorat (1908)


Un des plus beaux de son genre, le collège Chu Van An était connu sous le nom collège du Protectorat établi par les Français en 1908. Il était également appelé collège Buoi par les enseignants et élèves vietnamiens pour son emplacement au village Buoi. Le bâtiment Bat Giac ou Octogone, résidence du Directeur est son fleuron pour l’architecture élégante de la villa Schneider portant le nom du premier propriétaire. Avec l'l’appui financier de la région d’Île-de-France, cette belle demeure a été rénovée et réaménagée en 1999 pour devenir bibliothèque.



le-palais-presidentiel-de-hanoi-residence-du-gouverneur-general-dindochine

Le palais présidentiel de Hanoi, résidence du Gouverneur général d’Indochine (1900 - 1906)


Situé dans la rue La République ou Hoang Van Thu actuelle, en face de la place Puginier ou place Ba Dinh actuelle, l’ouvrage conçus par Auguste Henri Vildieu vous invite à contempler le plus grand repère du style néoclassique à Hanoi, le plus somptueux et coûteux ouvrage de son temps. Il se figure dans le top de 13 palais les plus beaux palais du monde par le magazine américain Architectural Digest, le Palais présidentiel de Hanoi se servait de résidence du Gouverneur général d’Indochine.

luniversite-nationale-du-vietnam-exuniversite-de-lindochineL’université nationale du Vietnam, ex-université de l’Indochine (1923-1926)


Trouvé à 19 rue Le Thanh Tong, l’édifice qui fleure bon l’architecture indochinoise est maintenant le siège de l’Université nationale du Vietnam. Fondée par les Français en tant que première institution universitaire du pays, l’Université de l’Indochine avait pour but de former les hauts intellectuels ressortissant des trois pays de la région. Signée Ernest Hebrard, cette construction tant imposante que charmante est un point d’orgue des sites historiques et architecturaux de Hanoi.

 

 

 

 

Commentaire

Votre message

Nom et prénom complet

Courriel

Code anti-spam

hinhanh

ARTICLES SIMILAIRES

acui

Devis gratuit

Nos Voyages
 
bam phai 1